Peut-on infliger une amende de 4,9 Milliards d’Euros à un homme ?

Posted on 20/09/2016 | in Brèves | by

La justice française l’a fait !

Elle a infligé une condamnation à dommages et intérêts  de 4,9 Milliards d’Euros à un homme ruiné, Jerôme Kerviel. Cette amende surprenante est sans aucun rapport avec la capacité d’un homme, même bien payé,  à rembourser une dette, une amende, etc…
Elle pourrait se comprendre si elle était infligée à une très grosse entreprise, mais à un homme?
Qu’est-ce qui peut justifier une telle décision, propre à amplifier le sentiment d’une Justice sans aucun rapport avec la réalité, avec le bon sens, donc d’une Justice injuste?

La réponse a été publiée en Juillet.

Une partie de la perte a été récupérée par la plaignante Société Générale, sous forme d’un crédit d’impôt de 2,2 Milliards.
C’est à dire que ce sont les Français qui ont payé.
Pour cela, il fallait que des dommages et intérêts faramineux soient accordés  par la justice, au détriment d’une personne, fût-elle un employé, et cette somme fût-elle sans rapport avec la capacité de paiement du condamné.

Faut-il comprendre que les décisions de justice se font en fonction des bilans des banques? Quitte à broyer la vie d’un homme?
De quoi continuer à écorner l’image des banques que les français ne cessent de renflouer depuis 2008.
Celà cessera-t-il donc?

0
0

Laisser un commentaire

Brèves

Default utility Image Art 94 de la loi pour une république numérique C’est en fait l’article 94 de la loi pour une république numérique (07/10/2016) qui est...

Calendrier